Dossiers, Disneyland Paris, Nouveautés 2017

Les 25 ans de Disneyland Paris : poudre de magie, ou aux yeux ? (MAJ HSM)

0
Sans contexte l'événement qui était le plus attendu de l'année par les park fans, majoritairement​ franciliens. En ce début de saison 2017, la première destination touristique européenne se voit franchir le quart de siècle. Pour l'occasion, le Resort s'est mis en tête de rénover quelques-unes de ses plus grosses attractions sans oublier de remettre au goût du jour ce qui fait toute sa magie : les spectacles et divertissements.


C'est donc presque deux ans de chantier qu'on a pu apercevoir en visitant le parc et durant cette période, on aura surtout retenu le manque de disponibilité de certains de nos « E-Tickets », baissant certainement l'expérience de visite et surtout, le taux de satisfaction, sans aucune réduction des tarifs d'entrée. Finalement, ces attentes ont-elles valu le coup pour ce Disneyland 25th ?

Le hub de Central Plaza se voit décoré des célèbres personnages en version bleu/argent.
Le hub de Central Plaza se voit décoré des célèbres personnages en version bleu/argent.

Des spectacles de jour relancés
Le premier point concerne la représentation de deux spectacles plus ou moins dédiés à l'événement de l'année : Mickey présente : Joyeux Anniversaire Disneyland Paris et L'étincelante Valse des Princesses. Tous deux prennent place au Théâtre du Château qui a subi quelques petits travaux pour s'adapter aux scènes des shows.

Le premier fait dans les tons bien kitsch comme à l'ancienne époque du parc avec un Mickey qui n'apparait qu'à la fin du spectacle... Genre, le titre du spectacle possède le nom du personnage, qui ne s'affiche qu'aux dernières minutes.

Le second fait très girly évidemment, est assez niais et pourrait rappeler le spectacle de Noël des princesses, avec une soundtrack bien différente.

Même si ce n'est clairement pas ma tasse de thé, j'approuve les multiples représentations possibles dans la journée, permettant de se rattraper sur une séance si on était trop occupé dans la longue file d'attente d'une attraction.

Une nouvelle parade

La Disney Stars on Parade remplace cette année l'ancienne Magic on Parade sortie 5 ans auparavant, qui elle-même "remplaçait" la Disney Once Upon a Dream Parade, prévue pour les 15 ans. Nouveaux chars gigantesques, nouvelle soundtrack, nouvelle chorégraphie, tous les ingrédients sont réunis pour représenter la parade des 25 ans du parc.

La hauteur des chars donnerait un torticolis.
La hauteur des chars donnerait un torticolis.

« AcCrushez-vous ! »
« AcCrushez-vous ! »

Subjectivement, je n'ai pas eu d'effets "wow" en regardant le défilé. J'admire beaucoup les chars qui sont très imposants par rapport aux éditions précédentes et où la beauté des détails et des couleurs nous font briller les yeux. La chorégraphie est dynamique et les costumes des danseurs sont très jolis.

Les costumes sont d'une beauté sans pareille !
Les costumes sont d'une beauté sans pareille !

Ouh !
Ouh !

Mais cela ne suffit pas pour pousser l'expérience à son top niveau : la musique, très dynamique et dans les tons de La-Di-Da Carnaval (2006), n'est pas aussi mélodique que Magic Everywhere, même si elle se fond mieux pour les loop, comme le faisait la DOUD à l'époque des 15 ans. Ainsi, chaque char dispose d'une soundtrack unique ce qui évite d'avoir une musique qui reste au fond de la tête. Mais le problème est là, il suffit que le char ne soit pas synchro avec la bande-son globale, et boum, vous n'êtes plus dans le rythme et y a un gros truc qui cloche. C'est justement ce qui m'est arrivé deux fois déjà.

La taille des chars est tellement grande que ça en a donné le torticolis au dragon, l'empêchant de faire son chaud à cracher du feu. 🤓
La taille des chars est tellement grande que ça en a donné le torticolis au dragon, l'empêchant de faire son chaud à cracher du feu. 🤓

Les petits détails visuels, c'est bien, c'est beau, mais lorsque qu'un élément ne s'anime pas, ça se voit aussi tout de suite. Ce n'est pas très grave en soi car ça finit par passer, mais dans les plus grands détails comme un dragon qui a le torticolis et qui baille au lieu de cracher du feu, là, c'est carrément moyen pour de la nouveauté. Bon, depuis le 12 avril, je crois qu'il se porte mieux mais ce jour là, il y avait une "parade" bien plus festive que ce qu'est la SoP.

Dépendant de l'opération, j'imagine, on se retrouve parfois aussi avec de très très gros vides entre les chars, ce qui ralentit le rythme d'immersion.

Il y a quelques recyclages de la Magic on Parade. =]
Il y a quelques recyclages de la Magic on Parade. =]

La givrée des neiges possède désormais une place importante dans la culture Disney...
La givrée des neiges possède désormais une place importante dans la culture Disney...

Au final, la parade n'est pas mauvaise et prouve à Disney ce qu'il sait faire de mieux dans le soin et les détails. Mais comme on est à Paris, quelques lacunes par-ci par-là empêchent ce divertissement d'atteindre les niveaux que j'appréciais les années précédentes.

Un autre show nocturne
Répondant au doux nom de Disney Illuminations (sans le supplément Reflections of Earth 🤓), il remplace le pas-si-vieillissant mais fabuleux Disney Dreams!, le show nocturne des 20 ans qui avait mis la barre sacrément haute. Si Dreams! était unique, innovant et qu'on n'avait rien à lui redire, pas sûr qu'Illuminations s'en sorte aussi facilement...

Tenez-vous prêts, ça va commencer !
Tenez-vous prêts, ça va commencer !

En douceur pour Illuminations, quand Dreams commencait "plus sec".
En douceur pour Illuminations, quand Dreams commencait "plus sec".

Pour toutes les personnes n'ayant pu vivre l'expérience Dreams!, Illuminations saura tout de même vous combler de magie. Même si les choses que je vais dire risquent de prouver le contraire, ça reste un très beau spectacle idéal pour conclure une journée au parc, qu'elle ait été fatigante ou détonante.

Le premier tableau juste après l'intro.
Le premier tableau juste après l'intro.

Pour ma part, la soundtrack d'Illuminations est supérieure à celle de Dreams, surtout que la plupart des tableaux sont en voix FR. Ça faisait un moment qu'on n'avait plus droit à une telle option. C'est sur le reste que les choses se gâtent : au niveau visuel, la partie inférieure du château est très majoritairement utilisé quand Dreams jouait de tout le bâtiment pour les divers tableaux.

Toute la projection est majoritairement jouée sur la partie inférieure...
Toute la projection est majoritairement jouée sur la partie inférieure...

Les éventails d'eau ne sont qu'utilisés pour le début du show et sont ensuite rangés, l'étoile est restée en place mais n'a aucune réelle justification d'être présente, si ce n'est pour faire un peu jolie de temps en temps, et enfin, on a un final qui s'étire un peu trop par rapport à l'ending de l'ancien show qui possédait une durée plus correcte et un meilleur timing.

Ceci n'est pas encore le final. =]
Ceci n'est pas encore le final. =]

Côté storyline, Illuminations perd face à Dreams : on en a que pour les yeux mais on n'a aucune véritable histoire comme le vivait l'ombre de Peter Pan.
Je rajouterai l'inutilité de la présence du tableau du film live La Belle et la Bête, qui semble plus faire promo qu'autre chose, ou alors Paris souhaitait montrer le côté "Z'avez vu ? On a mis le dernier film Disney, on est à jour par rapport aux autres parcs". Durant le mois suivant la sortie du spectacle, tout le monde n'avait pas forcément eu la chance d'avoir vu ce film et le temps passé ne lui a pas permis de s'ancrer suffisamment dans la culture Disney.

Le tableau promo/inutile...
Le tableau promo/inutile...

En continuant sur le côté useless : Mickey pouvait tout autant regarder le spectacle plutôt que d'y être, et je doute que le faire rire à chaque tableau aide beaucoup. Il ne faut pas oublier qu'Illuminations reprend de beaucoup (si ce n'est copie), à quelques exceptions près, Ignite the Night, diffusé à Shanghaï. 😉

Du coup, quand on n'a pas connu Dreams, Illuminations est excellent, mais quand on l'a connu, Illuminations est (très) bon. 🙂 Mon envie, ça aurait été finalement de mélanger Dreams pour les yeux, et Illuminations pour les oreilles. 😜

Là, c'est vers le final.
Là, c'est vers le final.

Post-Illuminations, où le 25 restera affiché jusqu'en mars 2018
Post-Illuminations, où le 25 restera affiché jusqu'en mars 2018

Un jour d'anniversaire immanquable
Le 12 avril 2017, c'était le jour J à ne pas manquer, et ô combien le parc nous avait teasé depuis tout ce temps. Ça n'était clairement pas le jour à être présent pour rider comme je l'aurais habituellement fait, mais plutôt pour profiter des évènements uniques proposés ce jour dont un spectacle de MALADE préparé depuis deux ans apparemment, et une des meilleures "parades" jamais passées !


Ce jour là, le parc ouvrait ses portes à 8h pétantes, et l'attente pour franchir les grilles de sécurité était déjà looooooooongue à 6h du matin. On se levait plus tôt que pour aller travailler, quoi ! x)

Entre fans, il était inévitable de ne pas croiser une tête connue ou une "grande" personnalité ayant contribué à ce qu'est devenu le parc aujourd'hui.

Le cadeau du parc, pour nous les "invités" de ce jour de Grande Célébration !
Le cadeau du parc, pour nous les "invités" de ce jour de Grande Célébration !

À retenir de ce 12 avril ? Du monde, de la fête, à donner de la chair de poulet. 🤓 Beaucoup de personnes, dont moi, demanderaient à ce qu'il se passe ce genre d'évènement un peu plus régulièrement ! Mais on sait le prix que ça coûte... x)

Big Thunder Mountain
Très loin, d'être une nouveauté, BTM reste néanmoins l'un des points d'attractions les plus importants de Disneyland. Fermé pour réhabilitation en début novembre 2015 pendant un peu plus d'un an, c'est avec une grande impatience qu'on attendait la réouverture de l'un des meilleurs mine train du monde. Pour les 25 ans, il valait mieux avoir l'une des attractions principales à sa plus grande forme !


À l'issue des travaux, Disney nous vendait du rêve en annonçant des effets "explosifs", tout en promettant une meilleure disponibilité de l'attraction grâce à la réduction des problèmes techniques. En tout cas, c'était ce qu'il y avait sur le papier... Dans la pratique, ça reste tout autre, que c'était dans la semaine qui suivait le re-opening ou bien aujourd'hui 4 mois plus tard.
Au début, que la disponibilité de l'attraction était limitée, je le comprends : les défauts de jeunesse suite au nouveau ride control, tout ça tout ça, ça demande un temps pour être pris en main. M'enfin après un ou deux mois, c'est supposé être bon. Et pourtant, le coaster arrive encore à tomber en panne et n'ouvre parfois pas ses portes dès l'ouverture du parc, ou bien ne se rend pas disponible pendant plus d'une demi-journée. Certes je ne me sens pas concerné vu que BTM, c'est une affaire de fins de soirées à Disney, mais ça ne m'empêche pas de jeter un œil à distance.

Pas de chance, les jets d'eau ne voulaient pas être pris en photo.
Pas de chance, les jets d'eau ne voulaient pas être pris en photo.

Si on passe les détails d'opération, les "nouveautés" techniques sont là : les roues ont été changées, impliquant un bruit monstrueux lors du voyage et un voyage légèrement moins fluide mais qui permet au train d'aller beaucoup plus vite, et lui faire faire un cycle entier même à vide (la question de savoir si ça se dispatche avec 10 personnes à bord ne se pose plus). Qui dit trop vite, dit freinage plus important nécessaire : la bat cave, qui est la partie la plus rapide du coaster, se voit doter d'un freinage magnétique ralentissant le train dans sa course en pleine descente. Au début, par habitude de "l'ancienne" version, on appréciait cette accélération finale monstrueuse, mais avec les nouvelles roues, cette accélération devient décélération. Avec le temps et du recul, ce ralentissement est quelque peu nécessaire car en bas de la pente, on retrouve tout de même la même vitesse de pointe qu'avant (dépendant de la charge du train certes), et que s'il n'y avait pas de freinage, autant dire que la sortie sur le lift D aurait été très... envolée ! On s'en rend même compte au retour en gare, entre le lift D et le quai, le train prend facilement l'inertie sur cette partie légèrement inclinée où auparavant, tout se faisait en douceur.


Côté visuel, c'est une montagne flambant neuve qui nous a été redonnée avec des couleurs assez chatoyantes et des ajouts de petits détails par ci par là comme les coyotes ou un lift B complet. L'autre plus grosse attente était ce lift C : inspiré des versions américaines, le "nouveau" BTM nous fait passer dans une mine où l'on active malencontreusement des dynamites provoquant une gigantesque explosion avec débris et fumée. Dans la pratique, c'est surtout quand ça veut : à peine dans les deux jours d'ouverture, il n'y avait pas de fumée ce qui rend l'explosion un peu moins légitime... Encore aujourd'hui, c'est en croisant les doigts qu'on se prend une belle explosion. Pourtant, des soirées endiablées, on en fait depuis sa réouverture, et il arrive de voir que les mèches plantent, qu'il ne se passe rien ou que même les projecteurs "freezent" l'animation. Du Disneyland Paris comme il se doit. C'est malheureux car quand ça fonctionne, on a quand même une belle animation au final, même si le ratio fonctionnel/tours fait est inférieur à 1 de mon côté...

Même si tout n'est pas parfait, je suis content de retrouver mon home coaster qui, passés les petits détails, procure toujours autant de plaisir à faire, surtout durant les soirées marathon !

Big Thunder, explosion ou non, finit toujours par redonner le sourire !
Big Thunder, explosion ou non, finit toujours par redonner le sourire !

Certes, avec ce qui va suivre en dessous, on aura fait des infidélités pendant quelques temps... mais néanmoins, je retourne toujours sur Big Thunder, qui détrônera toujours ces nouveautés ou réhabilitations. C'est subjectif bien sûr ! D'ailleurs, le PhotoPass me trahit sur ô combien j'aime (re)faire Big Thunder ! 😜

Une page d'exemple de mon compte PhotoPass... =]
Une page d'exemple de mon compte PhotoPass... =]

Star Tours : l'Aventure Continue
Fermé en mars 2016, le Star Tours parisien était le dernier à arrêter les vols pour l'Endor Express après un peu moins de 25 ans de services. Pas que c'était mauvais mais ça prenait un sacré coup de vieux où la cure de jeunesse devenait vite obligatoire.

Un an plus tard, comme ses consœurs américaines, Disneyland Paris nous propose « Star Tours : l'Aventure Continue », qui est la traduction française des titres anglais. Au programme, que du changement et beaucoup de rénovations, sans oublier des jolis clins d'oeil du passé. ;D


Dans ce coin du land, la boutique Star Traders se situe désormais dans l'ancienne salle d'arcade (où prenaient place des bornes d'arcade récemment, et des activités interactives encore plus anciennes il y a très longtemps), et l'ancien emplacement de la boutique accueille un Meet 'n' Greet avec Dark Vador (et peut-être d'autres un jour, mais quel sacré Meet 😜).

Pour faire l'andouille avec Dark Vador, ça, vous pouvez !
Pour faire l'andouille avec Dark Vador, ça, vous pouvez !

Le X-Wing, replié, est posé au dessus du Meet 'n' Greet et laisse place à une nouvelle forme d'entrée plus accueillante pour voyager avec Star Tours.
La file d'attente conserve son ancien tracé mais se voit doté de décors remis au goût du jour et agréables à voir.

Le Star Port porte bien son nom et nous informe des départs/arrivées avec des informations précises.
Le Star Port porte bien son nom et nous informe des départs/arrivées avec des informations précises.

La thématisation de la file a été complètement réaménagée, mais on garde les habitudes grâce à une conservation de l'itinéraire.
La thématisation de la file a été complètement réaménagée, mais on garde les habitudes grâce à une conservation de l'itinéraire.

Chose particulièrement agréable : tous les dialogues de la file sont intégralement en français. Comme le propose Illuminations, une belle option devenue rare !


« Je sais que pour la plupart d'entre vous... »
« Je sais que pour la plupart d'entre vous... »

G2-9T est toujours présent et est toujours aussi bavard. 🤓 Et le contrôle rayons X cache de très très jolis clins d'oeil de l'univers Disney !
G2-9T est toujours présent et est toujours aussi bavard. 🤓 Et le contrôle rayons X cache de très très jolis clins d'oeil de l'univers Disney !

On peut contrôler son travail en montant un peu plus haut. =]
On peut contrôler son travail en montant un peu plus haut. =]

Son compère G2-4T reste aussi présent, sauf qu'il parle désormais français avec nous, et sait souvent dire "avancez".
Son compère G2-4T reste aussi présent, sauf qu'il parle désormais français avec nous, et sait souvent dire "avancez".

Concernant le main show, Disney propose "70 expériences de voyage différentes", ce qui, mathématiquement n'est pas impossible, mais ça se joue à de minuscules petits détails ! En tout cas, 70 ou moins, il est agréable de monter dans ce Starspeeder 1000 et de ne pas savoir où on va. 😉
La 3D est très bien appliquée, et la qualité de projection est impeccable. De plus, les secousses restent plutôt sèches à condition de demander, encore et toujours, cette rangée numéro 5, surtout avec le final sur Naboo. ;D Autrement, avoir BB-8, Leia, ou le final avec Dark Vador et Boba Fett relèvent de la chance. Et je ne parle même pas de Jakku, que je n'ai pas pu avoir encore. 😉

Le schéma technique du Starspeeder 1000. Le plan du 3000 était plus facilement lisible pour comprendre.
Le schéma technique du Starspeeder 1000. Le plan du 3000 était plus facilement lisible pour comprendre.

Durant l'attente de l'embarquement, la vidéo de pré-show est divertissante et est la version française de celle des USA. Mais j'ai fini par l'ignorer au bout de 3 ou 4 tours...
Durant l'attente de l'embarquement, la vidéo de pré-show est divertissante et est la version française de celle des USA. Mais j'ai fini par l'ignorer au bout de 3 ou 4 tours...

L'intérieur de l'habitacle du Starspeeder 1000 est devenu bleu, au lieu de rouge. Par contre à l'extérieur, il est rouge. Ils ont tout inversé !
L'intérieur de l'habitacle du Starspeeder 1000 est devenu bleu, au lieu de rouge. Par contre à l'extérieur, il est rouge. Ils ont tout inversé !

Star Tours 2 est une la "nouveauté" la plus réussie de la liste remettant une aventure galactique lointaine, très lointaine, au goût du jour, une update bienvenue que j'acclame. ;D

Star Wars Hyperspace Mountain: Rebel Mission
Ça fait bizarre une entrée aussi plate après tant d'années...
Ça fait bizarre une entrée aussi plate après tant d'années...

MAJ : 18/06/2017 (13:44)

J'étais très loin d'être la première personne à embarquer sur Space, mais j'ai fini par y arriver même si c'était bien après l'ouverture officielle. Je vais donc pouvoir me pencher sur cette nouvelle évolution de Space Mountain, 12 ans après sa dernière. Je vais même commencer sec : de mon point de vue, ça ne vole pas haut (sans mauvais jeu de mots).



Commençons par les points positifs... bon, quand j'y réfléchis, je devrais le mettre au singulier : les nouveaux trains. Attendus depuis très belle lurette, l'arrivée des trains MK-1212 apporte un nouvel espoir de confort sur le vieillissant Space Mountain.

Franchement, les détails du train sont top ! Le soleil du canon, la lune... Jules Verne quoi !
Franchement, les détails du train sont top ! Le soleil du canon, la lune... Jules Verne quoi !

Les vibrations sont malheureusement toujours présentes et sont accentuées lorsque vous vous retrouvez seuls dans la voiture (ex : 1 ou 2 personnes en rangée impaire), ce qui gâche complètement le plaisir du voyage. Si la tête est épargnée, le dos en prend toujours un coup, mais au moins, on n'a plus à se soucier de mettre la tête en avant pour éviter les baffes, éradiquant aussi les grimaces faites durant le voyage. x)
La qualité du son embarqué est incroyable et le volume en péterait presque les oreilles mais c'est bien pour assurer une meilleure immersion.



Dû à ce confort amélioré, je trouve du coup le coaster légèrement moins intense qu'auparavant, sans pour autant retirer le "plaisir" du voyage. L'évolution bienvenue tant attendue. De plus, le visuel de ces nouveaux trains est impeccable et les détails installés sont en concordance totale... avec le thème original ! Ça laisse tant d'espoir de retrouver DLTALL après Star Wars mais on n'en sera pas là.

Au niveau Star Wars, ça passe moins bien... Mission 2 était peut-être dans un mauvais état à la fin, mais affichait bien plus de choses à voir que ce que fait HSM.
Déjà, côté file, rien ne s'est amélioré. Les affiches intersidérales laissent place à un descriptif des vaisseaux de la licence. Déjà que de base, cette file en version Mission 2 était bien pauvre, là, c'est pire, surtout que les affiches semblent avoir été faites à la vite et sont crades pour une exposition... Et il fait toujours aussi étouffant là-dedans. Décidément, l'observatoire, cette belle ambiance qu'on avait à l'époque Jules Verne, c'était vraiment du bon.

L'intérêt des affiches est moindre, mais en plus, on voit le rétro-éclairage. À croire que c'est imprimé sur du simple papier.
L'intérêt des affiches est moindre, mais en plus, on voit le rétro-éclairage. À croire que c'est imprimé sur du simple papier.

Vivement le retour de vraies banderoles...
Vivement le retour de vraies banderoles...

Côté Main Show, les projections ne sont pas vilaines (quoique disproportionnées) mais manquent quelque peu de dynamisme. Les animations de l'hyperdrive au début et à la fin ne sont pas trop mal foutues, mais pour tout le reste du parcours, c'est beaucoup plus vide que ce qu'on avait l'habitude d'avoir. Les échanges de tirs lasers sont pourtant très bien réalisés mais ne sont pas assez envahissants pour une guerre contre l'Empire. Par exemple, il y a un bon gros vide entre la MoM et le corkscrew, où l'on passe cette partie du voyage, dans un "néant".
De toute façon, c'est un crime monumental d'avoir transformé ce Space Mountain original en un truc plutôt commercial...

Au final, après de nombreux voyages, plus je fais HSM, moins j'aime l'attraction. C'est globalement négatif selon mon point de vue mais ça peut ravir les fans de Star Wars. Les seuls points que j'apprécie ne sont finalement que techniques et concernent seulement la "nouvelle technologie" des trains. Là où je pourrais apprécier totalement l'expérience (en tant qu'esprit conservateur), c'est remettre l'oeuvre légendaire de Tim Delaney, tout en gardant nos technologies actuelles.

Au moins, il a le mérite de rester méga-beau pour ses poses nocturnes.
Au moins, il a le mérite de rester méga-beau pour ses poses nocturnes.

C'est sûr : je préfère mille fois rester sur Big Thunder le soir que perdre mon temps dans les interminables attentes sur Space, surtout cette regular line insupportable. Pas plus de 15 min les prochaines fois ! x)

Maman apprécie les nouveaux trains ! Sauf quand on est seuls dans la voiture...
Maman apprécie les nouveaux trains ! Sauf quand on est seuls dans la voiture...

Alors, les nouvelles photos du tour 2017 à Disney, c'est un cadrage très limité ! Pas pire qu'à Big Thunder mais juste quand même...
Alors, les nouvelles photos du tour 2017 à Disney, c'est un cadrage très limité ! Pas pire qu'à Big Thunder mais juste quand même...

Mon plus grand souhait pour l'après Star Wars, et histoire de se remémorer... :


Pirates of the Carribean
Car l'attraction profitera de refontes thématiques à sa réouverture début juillet, cette partie paraîtra en plein été.

Une nouvelle gamme de Pass(eports) Annuels
(On dit désormais Pass Annuel, et non passeport, en plus.) Est-ce un point des 25 ans qui devrait fâcher ? De mon point de vue, pas entièrement.

Appelés Discovery, Magic Flex, Magic Plus et Infinity, cette nouvelle gamme est censée remplacer l'ancienne offre qui comportait d'ailleurs un type de pass en moins. À titre de "comparaison", le Discovery est le Francilien de l'ancienne gamme, le Magic Flex est le Fantasy, et le Magic Plus est le Dream. L'Infinity devient l'élite des élites.
À vrai dire, plus rien n'est comparable du tout car avec les nouveaux tarifs, on perd certains avantages de l'ancienne gamme. En gros, vous payez plus et avez moins. Mais ce n'est pas tout à fait correct.
Pour des détails plus complets, je vous renvoie sur la page officielle.

Si l'augmentation des tarifs peut faire rager les plus habitués, mon point de vue est autre : je ne dis pas forcément que j'approuve l'augmentation des Pass, mais regardez l'affluence du parc : pour ses 25 ans, on avait pas mal de grosses attractions fermées ce qui poussait l'affluence sur les autres plus petites. Résultat : un engorgement plus important et des attentes plus longues.

Pendant une période, souvenez-vous que Disney envoyait des passeports annuels gratuits chez certaines personnes. Excellent coup de pub, ça poussait beaucoup de personnes à faire un passeport annuel, renouvellement ou non, à un tarif "accessible". Mais qui dit beaucoup de personnes, dit toujours plus de monde, et ainsi de suite...

L'augmentation des tarifs : une bonne chose pour pouvoir désengorger le parc actuellement. Ainsi, ceux et celles qui tiennent tant à revenir le feront (et achèteront des souvenirs en plus) et prendront un nouveau Pass. Les "profiteurs" de l'époque, n'abuseront plus. Les personnes qui souhaitent bénéficier d'avantages plus importants que ceux de l'ancienne gamme (et qui y tiennent vraiment) iront sur le Pass au-dessus. Ne dit-on pas que quand on aime, on ne compte pas ?
Un choix plutôt rationnel pour calmer l'affluence sur le parc, qui permettra, pourquoi pas, au parc de respirer et potentiellement rattraper la qualité globale de visite.

Et touche personnelle : mon choix s'orientera vers l'Infinity à l'issue de mon Dream (en paiement mensuel, je ne suis pas complètement fou 🤓). Je râle beaucoup sur Disney, mais les avantages de cette carte élite ne me sont pas négligeables : placement spécial pour la Parade et Illuminations, réductions équivalentes au Dream et plus pour la restauration, et piscines d'hôtels si un beau jour, l'affluence du parc me gonfle trop. 😉

Conclusion
Je me plains souvent de comment Disney s'est dégradé au fil du temps... Les 25 ans redressent légèrement la barre mais n'augmentent malheureusement pas forcément la qualité d'expérience d'antan. Il reste de nombreux points qui ne coïncident pas avec le "rêve" que le parc nous a donné, mais ça n'empêche pas d'être heureux de participer à cette "fête".
On n'égalise pas les anniversaires précédents au niveau de la qualité globale, sauf pour une journée anniversaire qui surpasse tout ce qui n'avait presque pas existé les années précédentes. Sur la bouche de certaines personnes, on attend même les 30 ans avec impatience. 😜

C'est surtout au niveau de la gestion des opérations que je me plains le plus souvent de Disney... Le 25ème anniversaire n'a rien à voir avec mais ça aurait pu. Alors certes, The Walt Disney Company, les américains, ont repris le contrôle du Resort, mais je ne m'attends pas à une rehausse de qualité avant 2019.

Ils avaient assuré le français depuis le début, jusqu'à ce que "Mickey souhaite une bonne nuit" vous le fasse en full english, toutes les 4 secondes.
Ils avaient assuré le français depuis le début, jusqu'à ce que "Mickey souhaite une bonne nuit" vous le fasse en full english, toutes les 4 secondes.

J'en ai donc fini avec ces 25 ans, et même si je n'ai pas vraiment tiré le parc vers le haut, vous m'y retrouverez très souvent là-bas car je ne vais pas le nier : quand on est à Disney, au final, on s'y amuse pas mal, surtout quand on s'éclate à faire les abrutis ! 🙌 C'est donc ce qui donne envie d'y retourner ! 😜
Joyeux anniversaire Disneyland Paris !

Commentaires